"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux. "
Jules Renard

dimanche 20 mai 2012

Les Hauts de Hurle-Vent



"Si tout le reste périssait et que lui demeurât, je continuerais d'exister ; mais si tout le reste demeurait et que lui fût anéanti, l'univers me deviendrait complètement étranger, je n'aurais plus l'air d'en faire partie".


Si je ne devais sauver qu' un seul livre de ma bibliothèque,assurément ce serait celui là.

Résumé:
L'histoire de ce roman se passe dans les landes parfois austères de l'Angleterre à la fin du XVIII ème siècle.
Mr et Mrs Earnshaw ont deux enfants:Hindley et Catherine .La famille s'agrandit grâce à Heathcliff jeune garçon vagabond que Mr Earnshaw "ramènera" de l'un de ses voyages.
Catherine et Heathcliff deviendront les meilleurs amis du monde tandis qu'Hindley n'acceptera jamais cet intrus.
Les années passent,cette amitié fraternelle se transforme en amour,mais Catherine ,fière et orgueilleuse,préfère épouser le riche Edgar Linton. au grand désarroi d'Heathcliff (il décide d'ailleurs de quitter Hurle-Vent dès qu'il apprend les projets de mariage).
Lorsque Heathcliff revient,après avoir fait fortune,des années plus tard,Catherine et lui s'avouent leur amour mais il est trop tard: Catherine meurt en mettant au monde une petite fille,Catherine que tout le monde appelera Cathy.
Fou de haine et de douleur,Heathcliff,n'aura de cesse de se venger vis à vis d'Hindley,en le ruinant et s'emparant du domaine familial mais aussi et surtout d'Edgar Linton en séduisant sa soeur Isabelle( il fera de sa vie un enfer).De leur union naîtra Linton. Il fera tout pour que la jeune Catherine et Linton se marient afin de continuer à exercer sa vengeance.

Mon avis:
Les Hauts de Hurle-Vent reste à ce jour mon livre préféré,je prends plaisir à le lire et le relire.
Il est difficile au départ de s'y retrouver avec tous les personnages puisque l'auteure s'est amusée à donner aux uns des prénoms qui sont les noms des autres,aux unes le même prénom que leur défunte mère...(on appréciera l'arbre généalogique en début d'ouvrage).
Le fait que ce soit un récit narratif apporte également un plus à ce livre,Nelly(l'ancienne nourrice) et Mr Lockwood (le locataire)discutant du passé du maître...Cela amène une cassure dans l'histoire mais aussi une sorte de résumé puisque Nelly nous explique les choses afin de ne pas nous y perdre.
Les sentiments sont dépeints avec brio, tout mal-faisant qu'il soit,on ne peut rester insensible à la peine d'Heathcliff,ni à celle d'Hindley d'ailleurs,le caractère maladif et plaintif de Linton (fils d'Heathcliff) nous exaspère au possible,on prend pitié du jeune Hareton (fils d'Hindley),la capricieuse Cathy (fille de Catherine) mériterait qu'on la fasse redescendre sur terre....
Les sentiments s'emmêlent pour qu'au final Les Hauts de Hurle-Vent laisse une empreinte à jamais graver dans nos mémoires.
Quoique l'on puisse en penser,il reste que c'est avant tout,une histoire d'amour,on ne peut plus dramatique,et que les plus sensibles d'entre nous n'en sont pas sorti(e)s indemnes.

Ce livre a également connu ,il y a quelques années, un nouvel engouement grâce à la saga Twilight de Stephenie Meyer,puisque Les Hauts de Hurle-Vent est le livre préféré de Bella Swan.

 "Alors que ni la misère, ni la dégradation, ni la mort, ni rien de ce que Dieu ou Satan pourrait nous infliger ne nous eût séparés, vous, de votre plein gré, vous l’avez fait. Je ne vous ai pas brisé le cœur, c’est vous-même qui l’avez brisé ; et en le brisant vous avez brisé le mien".

Pour finir cette chronique,je voudrais vous parler aussi d'une des adaptations cinématographiques de Wurthering Heights,celle réalisée par Peter Kosminski.
Les rôles de Catherine et Heathcliff sont interprétés par Juliette Binoche et Ralph Fiennes.
J'ai trouvé cette adaptation très fidèle au livre,les décors sont superbes,et l'interprétation très réussie.




2 commentaires:

  1. C'est mon premier classique et j'ai adoréééééééééééé :) !!!

    RépondreSupprimer
  2. Heureusement qu'il y a Twilight! Parce que c'est çà qui m'a poussé à le lire et waouhhhh quelle révélation!

    RépondreSupprimer