"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux. "
Jules Renard

samedi 25 août 2012

Une vie





"Chaque coeur s'imagine ainsi avoir tressailli avant tout autre sous une foule de sensations qui ont battre ceux des premières créatures et font palpiter encore ceux des derniers hommes et des dernières femmes."

Résumé:

Lorsqu'à 17 ans Jeanne Le Perthuis des Vauds sort du couvent, elle est pleine d'espoir et d'illusion sur sa vie future.
 Elle regagne la propriété familiale en Normandie où elle pense trouver un mari qui l'aimera et passer des jours heureux entourée de sa famille.
 Cependant Jeanne est totalement ignorante sur le monde, elle se marie avec Julien de Lamare ce qui marque le début de ses désillusions. En effet, son mari n'est pas digne de son amour: il va la tromper plusieurs fois,se montrer très avare et la faire souffrir au point qu'elle pense à se suicider.
Son seul reconfort sera son fils Paul qu'elle élevera en vraie "mère poule" mais celui ci la décevra.

Mon avis:

Un livre lu et relu.
La première fois,c'était il y a un siècle au moins(...),j'étais en première et ce livre faisait partie de ma liste de livres à proposer à l'oral pour le baccalauréat de français(les deux autres étant Les fleurs du mal de Charles de Baudelaire et Dom Juan de Molière).
C'est assez drôle de se rappeler quelques uns des points soulevés en cours,nous avions bûché sur la thématique du temps avec l'horloge aux abeilles et le calendrier.

Enfin bref,je m'égare.

Il trône depuis donc de nombreuses années sur les rayons de ma bibliothèque et c'est à chaque fois avec beaucoup de plaisir que je retourne aux Peuples ,l'imposante bâtisse familiale qui deviendra la propriété de Jeanne et Julien

Une vie fait partie de mes classiques préférés, les personnages, hors mis Julien ,Paul et l'abbé Tolbiac sont très attachants, le Baron si génereux ,la Baronne alias Petite mère, femme souffreteuse ,la Tante Lison, peut être celle que j'aimais le plus,une existence quasi anonyme,mais aussi la dévouée Rosalie,soeur de lait de notre héroine.

Les descriptions sont remarquables, celles de la Corse lors de leur voyage de noces sont sublimes.

L'auteur a ici réussi à dépeindre les côtés obscurs de ses protagonistes.
L'avarice et la fourberie de Julien,son infidélité,la cupidité de Paul,la résignation de Jeanne...

La religion est aussi présente par deux prêtres à l'opposé l'un de l'autre,le débonnaire     abbé Picot et l'austère abbé Tolbiac.

Une vision d'une vie  d'espérance,de déceptions,d'amour,de moultes sentiments retranscrits  assez  sombrement.
Une leçon de vie également.

On espère à chaque page que la roue va tourner pour cette pauvre Jeanne,mais lorsqu'elle se met en mouvement ce n'est que brièvement,lui apportant chaque fois un peu plus de peine.

Tout premier roman de Guy de Maupassant paru en 1883 sous le titre de L'humble vérité.

"On pleure parfois les illusions avec autant de tristesse que les morts.  "
Livre relu dans le cadre du challenge Où sont les hommes  organisé par Coeur de libraire


5 commentaires:

  1. Et bien, il rejoint ma wish list. Seras-tu celle qui me réconciliera avec les classiques ? C'est en bonne voie …
    MERCI infiniment !

    RépondreSupprimer
  2. Pourquoi pas!!! de rien c'est réellement avec plaisir! bises

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai lu qu'un seul livre de Maupassant... Pierre et Jean et c’était il y a tellement longtemps que je m'en souviens à peine.
    Bref, ta chronique me donne vraiment envie de lire ce livre et puisqu'il est gratuit, je l'ajoute de suite à ma PAL. :)

    RépondreSupprimer
  4. Un roman qu'il faut que je sorte de ma PAL =)

    RépondreSupprimer