"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux. "
Jules Renard

lundi 17 septembre 2012

Ne dites pas à ma mère que je suis voyante,elle me croit libraire à Vancouver

"Jane, ma meilleure amie, sur qui on peut compter pour fournir la crème glacée en cas de turbulences émotionnelles- attention , pas la marque du magasin, mais la super glace de luxe , à la crème entière , cent pour cent cholestérol - Jane , donc, pense que je suis géniale. Pour être précise ,elle a dit un truc comme "tu es dingue", mais je sais qu'elle employait le mot dans le sens audacieuse. " 
Résumé:

Sophie et Doug se sont rencontrés il y a six ans.Est ce la routine,l'ennui ou une blonde pulpeuse qui a fait qu'un beau jour Doug est parti en la laissant seule avec Mac (le chien).
Elle travaille dans une petite librairie et après Jane ,sa meilleure amie,et Mac,il ne lui reste plus rien que son travail pour tromper sa tristesse.
Un beau jour,elle voit arrivé Nick,sorte de scientifique doux-dingue et ensemble ils se mettent à discuter de voyance et autres croyances "paranormales".
Doug,de son côté,refait sa vie sans elle,et fréquente une autre jeune femme,Mélanie adepte des salons des diseuses de bonne aventure.
Une idée germe alors dans l'esprit de notre héroine :se faire passer pour une voyante et persuader Mélanie de rompre avec Doug pour qu'il lui revienne...

Mon avis:

Un livre dans la lignée de ceux d'Agnès Abécassis.
Une lecture à 99,999% girly .

Une lecture fraîche ,distrayante et par moments très drôle, tous les stratagèmes ourdis par Sophie pour persuader Doug qu'il n'est plus rien sans elle sont impayables.

Des longueurs aussi lorsque notre héroïne passe de l'anonymat à la presque célébrité,les moments où elle passe sur les ondes sont ,pour moi ,très/trop longs.

On aime suivre ses péripéties,les soirées crème glacée en pyjama.

Les personnages sont très attachants,avec pour ma part une légère préférence (hormis pour Sophie) pour ce cher bon vieux Nick,amoureux éperdu malgré lui,alors qu'à contrario,je n'ai pas aimé le personnage de Doug que j'ai trouvé superficiel et matérialiste.

Un roman parlant de paranormalité sans juger ni les sceptiques et autres cartésiens ni les plus ouverts.

Une oeuvre qui ne restera pas dans mon top 3 mais que je relirai avec plaisir tellement cette vague de fraîcheur et de légèreté fait du bien à l'âme.


 "Ce dont il a vraiment besoin , c'est de mesurer à quel point mon absence lui pèse et comprendre qu'il ne peut pas vivre sans moi . Cependant, ayant constaté qu'il ne semblait pas arriver à cette conclusion tout seul, j'ai décidé de placer la barre un peu plus haut, C'est ainsi que l'opération Le Reconduire à la Maison a vu le jour."

1 commentaire:

  1. Hum … Mon envie de le lire reste mitigé suite à ton article. Le livre reste tentant comme repoussant … IL doit être mieux à voir (film) qu'à lire, j'ai l'impression ;)

    RépondreSupprimer